Archive pour août 2012

Le tissage au Laos en cartes postales par « Thaentaeng Gallery » (Vientiane – Laos)

Lundi 13 août 2012

Une belle petite série de 7 cartes postales provenant de la Galerie « Thaentaeng »
Ces cartes postales sont récentes.
Nombre de cartes postales connues : 07
Éditeur : Thaentaeng Gallery (Vientiane)
Tirage : inconnu
Dimensions :152 x 102
Fabrication soignée, impression couleur.


thaentaeng_gallery

Recto d’une carte postale. (cliquez pour agrandir)

thaentaeng_gallery

Verso d’une carte postale. (cliquez pour agrandir)


Planche Contact thaentaeng gallery Mme Douangdeuane Bounyavong
Les 7 cartes postales connues. (cliquez pour agrandir)


La Galerie Thaentaeng est située à environ 30 kilomètres de Vientiane. Elle a été fondée par Mme Douangdeuane Bounyavong en 1980.
La galerie contient une collection de textiles traditionnels lao de nombreux groupes ethniques du Laos.
En 2005, Mme Douangdeuane Bounyavong a reçu le prix FUKUOKA ASIE-PACIFIQUE, pour son action de préservation du patrimoine culturel Lao. Trois ans plus tard une deuxième galerie a été construite et ouverte en 2009 en tant que Centre Thaentaeng de préservation du patrimoine Lao.
Cette nouvelle galerie autorise une belle exposition de textiles divers tissés de différentes manières et les costumes des différents groupes ethniques. Les costumes sont l’héritage transmis par les ancêtres lao depuis des milliers d’années.
Le centre est la propriété des populations lao qui ont gardées et promues l’artisanat lao. Les textiles traditionnels lao sont le symbole du Laos et une caractéristique de la culture laotienne.

Douangdeuane BounyavongMme Douangdeuane Bounyavong est une chercheuse en textiles lao qui a maintenue vivante la flamme de la tradition. En plus de ses multiples activités au Laos et à l’étranger en tant qu’ érudit de la littérature classique lao et activiste sociale, Mme Bounyavong a apporté de grandes contributions à la préservation de la tradition lao et de la culture asiatique en général au travers de ses recherches sur les textiles traditionnels lao et de ses activités de sensibilisation.
Elle est l’une des figures de proue culturelles du Laos.

Douangdeuane Bounyavong With a book titled "Infinite Design: The Art of Silk" surrounded by textiles
Douangdeuane Bounyavong présentant le livre « Infinite Design: The Art of Silk »


Le prix de la culture asiatique de Fukuoka est un prix établi par la ville de Fukuoka et la « Yokatopia Foundation » pour honorer les contributions individuelles et collectives qui cherchent à préserver et à enrichir les cultures d’Asie dans leur unité et leur diversité.
Il y a trois catégorie des prix :
le grand prix
le prix universitaire
le prix de culture et d’art.


Renseignement pratique sur la « Galerie Thaentaeng »
Adresse : Road No. 10 North Ban Hai Xaythany District Vientiane Capital Laos
Ouverture : Mercredi à Dimanche de 10H00 à 16H00
Téléphone : +856 030 525 5934

Douangdeuane Bounyavong Infinite Designs: The Art of Silk

Infinite Designs: The Art of Silk by Douang Deuane Bounyavong (Author), Anne and Pamela Sue Wright Thomas (Editor) (1995)
108 pages avec 131 petites photos couleur de vêtements et broderies de soie
Dimensions : 8 1/4″ x 11 1/2″
Broché, couverture souple.
En anglais et Lao.
Editeur: Lao Women’s Union, Vientiane (1995) Anne and Pamela Sue Wright Thomas
ASIN: B001C4DULE

(Sources internet…)

Mottet & Cie, éditeurs – Saïgon Collection Sylvia – 1009 – Types de femmes Lu à Muong-Hou (Laos)

Samedi 11 août 2012

1009. - Types de femmes Lu à Muong-Hou (Laos)

1009 – Types de femmes Lu à Muong-Hou (Laos)
Mottet & Cie, éditeurs – Saïgon Collection Sylvia


Encore une photographie de l’ouvrage d’Alfred Raquez qui est éditée en carte postale par la maison d’édition Mottet et Compagnie.
La carte postale a été sévèrement retouchée lors de son édition. Les personnages semblent avoir été dessinés.
Dans le livre « Pages Laotiennes » sur le cliché imprimé page 291, c’est une réelle photo qui nous permet de distinguer les visages des quatre personnages féminins.
On note que le visage du personnage debout au milieu de la scène n’est pas net, et c’est sans doute ce défaut qui a justifié la retouche sur la carte postale.
Dans la table des gravures à la fin de l’ouvrage, ce cliché est légendé « jeunes filles Lu ».


Raquez femmes lu
(Cliquez sur l’image pour l’agrandir)


« Pages Laotiennes » A. Raquez page 291, « Jeunes filles Lu ».

 

Mottet & Cie, éditeurs-Saïgon-Collection Sylvia – 31.- Princesse Laotienne sur son lit de repos.

Lundi 6 août 2012

Cette carte postale très courante dans les salons de vente et sur les différents sites de vente aux enchères sur internet, apparait comme illustration dans la relation du voyage que fit Alfred Raquez au Laos en 1900 (Pages Laotiennes)

31.- Princesse Laotienne sur son lit de repos.


Dans le chapitre consacré au Trannihn, à la fin de la cérémonie de renouvellement du serment solennel de fidélité à la République Française qui eut lieu le 05 et le 06 juin 1900.
Ce cliché illustre la partie décrivant les fêtes nocturnes de la population qui clôturent cet important événement (page 393).
<<.. les jeunes gens donnent des sérénades à quelques nonchalantes.>>
A la fin de l’ouvrage, dans l’index des illustrations, cette photo est titrée << Une belle nonchalante >>

Raquez belle nonchalante

(Cliquez sur l’image pour l’agrandir)

en observant attentivement les deux photos, on constate néanmoins quelques sensibles différences.
Notamment la position des pieds, des mains, et du nombre d’objets présents sur le plateau.
Il existe d’autres différences dans le décor du fond moins visible au premier coup d’œil.
L’angle de prise de vue semble le même, mais quelques détails nous montrent que la scène a été modifiée entre les deux prises si ces deux clichés ont été pris lors de la même séance photo.
Il est probable que le cliché qui illustre la carte postale soit de la même séance photo que le cliché qui illustre la description dans pages laotiennes, mais que la carte postale ait été modifiée avant tirage. quelques éléments ont été retirés du plateau, les chaussures de la belle nonchalante ont été tout simplement supprimées par grattage.
la photo d’illustration du livre, est signée du logo des éditions F.H Schneider en bas à droite.
On ne peut pas affirmer à 100 % que cette photo soit d’Alfred Raquez, mais il y a de fortes chances car cet auteur avait l’habitude d’utiliser des images de sa propre collection afin d’illustrer ses livres.

 

Cartes Postales Magazine (CP MAG)

Jeudi 2 août 2012

Depuis le 18 juin 2012, une nouvelle revue dédiée à la cartophilie vient d’être publiée.
Cette revue reprend le flambeau de Cartes Postales & Collection qui a cessé parution en février 2012 suite au dernier souhait de son fondateur Paul Armand qui nous a soudainement quitté le dimanche 22 janvier 2012.
Ci dessous le texte de page d’accueil du nouveau site internet de CP MAG Le magazine des collectionneurs de cartes postales
Ce magazine est destiné à l’ensemble du monde cartophile francophone. Il est au service des amoureux de la carte postale et est le reflet de la vie cartophile dans son ensemble.
C’est avant tout votre magazine !


6 numéros par an – Format A4 – 60 pages au minimum
le premier numéro aura 64 pages.
La revue ne sera pas distribuée en kiosque, vente uniquement par abonnement !
Téléchargez le formulaire de souscription à imprimer et à renvoyer avec votre règlement

La carte postale a traversé le XXe siècle et vivra plus longtemps qu’un sms ou un email. On y travaille et on y veille ! Ce magazine comme la carte postale traversera ce siècle. La rédaction est au service de la carte postale et passera un jour le témoin pour la continuité… « Servir la carte postale » restera notre devise !
Avec le décès de Paul ARMAND le 22 janvier dernier disparait aussi la revue CPC. Cela fait 30 ans que je suis en contact avec le monde de la carte postale et découvre toujours encore de belles choses, mais aussi des nouveaux collectionneurs, clubs, illustrateurs ou marchands. Présent aux différents rendez-vous cartophiles de l’hexagone, je connais un certain nombre d’acteurs de ce milieu. A 48 ans, je pense qu’il est de mon devoir de combler ce vide, réunir et développer le cercle des cartophiles à travers ce nouveau magazine. Je compte sur vous !
Marc Ledogar